Petite fleur
 
Wali wali wali wa ilu wali
Wali wali wali mahmumat ddunit wali


Tiens-moi la main, petite fleur
Usons nos pieds sur le bitume
Allons faire le tour de nos cœurs
De nos années qui se consument 
Du quartier, du bois et du reste…


Auprès de toi mille douceurs
Portant ton petit poids de plume
J’ai souvent calmé la douleur
De tes tracas, bobos ou rhumes 
Des soucis dont je te déleste
 
Bien sûr, tu m’as donné sans leurre
Oui, bien sûr, ensemble nous eûmes
Plus qu’il ne fallut de bonheur
Pour anéantir l’amertume
De notre vie belle et modeste
 
Demain maudit sonnera l’heure
Comme pour tout père, je présume
De te voir partir, « âme sœur »
Au bras d’un garçon qui assume
De savoir que je le déteste
 
Pauvre père jardinier en pleurs
Mon âme triste qui s’embrume
Petite fille, petite fleur
Ainsi notre vie se résume
Des joies, des peines et quelques gestes
 
Tiens-moi la main, petite fleur
Usons nos pieds sur le bitume