Ma guinguette préférée

J'ai dans un coin de tête
Semblable à mon idole
Une petite guinguette
Qui parfois me console

Lorsque la vie maussade
Manque un peu de piquant
Entre bons camarades
Nous allons boire au temps

Au milieu du verger
D'un village de l'Oise
Nos cœurs vont s'alléger
D'alourdir nos ardoises

S'enchaînent, tour à tour
Assis près de la scène
En vers de mots d'amour
Des litres de Touraine

Sur le plancher de bois
On tourne sur la tête
Le hip-hop côtoie
La valse et le musette

En ces lieux se mélangent
Arômes épicés
Des mômes à tête d'ange
Des artistes endiablés

Maurice le fermier
Nathalie l'architecte
Assia philosophe et
Ali dresseur d'insectes

Il n'y a point de star
Ou si vite oubliée
Fondue dans le foutoir
De ce bal égaré

Jongleur de pistons
Poète et garagiste
Pour la journée, maçon
Et pour la nuit, artiste

Scène ouverte du soir
Qui offre ses talents
Garde en coin cet espoir
D'impressionner ces gens

J'ai dans un coin de tête
Semblable à mon idole
Une petite guinguette
Qui parfois me console

Mais à ceci de près
Qu'elle existe vraiment
Que les amis y sont vrais
Et qu'ils y sont vivants !