Sadique et sévère


Ça dit que c’est blanc
Ça dit que c’est pour dans
Cinq à deux mille ans
Ça dit que c’est vert

Ça dit que ça sent là-haut
La rose, et si t’es sot
Faut payer dans l’in vivo
Ça pique sévère

Ça pique aux saints et ça s’envoie en l’air

Ça pique et se sert
Et ça dit que : “Sincère
Si tu vis misère
Tu auras là-haut”

Ça dit que t’auras là-haut
Camembert et pommeau
Des montagnes de pipeaux
En roseau, c’est clair

Sadique et saint, et ça s’envoie en l’air

C'est chic, élégant
Magique et c’est tout blanc
Tout blanc mais pourtant
Sadique, sévère

Ça dit c’est si saint là-haut
Que le martyr en lot
Pour lui, sur un grand plateau
Mille vierges et se sert

Ça pique aux saints et ça s’envoie en l’air

Ça pique et ça prend
Ça dit que le tourment
Sûr que ça s’apprend
Ça prend des grands airs

Ça dit pour gagner là-haut
Le dernier des idiots
Sur terre la peau sur les os,
Se paie en prières

Ça pique et saint, et ça s’envoie en l’air

Ça dit c’est si saint là-haut
Que le martyr en lot
Pour lui, sur un grand plateau
Mille vierges et se sert

Tiens, j'émets mon vœu
Sainte Marie, mon dieu
Si tes seins sont deux
J’ai les idées claires !