Accordéon pour les cons

Nous, on adore les voyages
Bien qu'on ne voyage pas souvent,
On adore les Gitans
Bien qu'on n'les voit qu'de temps en temps
Moi, qui voulais être président,
Je n'suis même pas étudiant

Et je joue d'l'accordéon,
Alors que j'trouve que c'est un instrument pour les cons,

Et je ne suis qu'un prisonnier
Qu'aurait voulu être un homme libre
Aller dans les champs,
Chanter, glaner les fruits et les fleurs
Courir les filles et faire des jeux d'enfants,
Ne plus avoir peur

Et je n'joue que d'l'accordéon,
Alors que j'trouve que c'est un instrument pour les cons.

Oh, oui ! Le nom de prisonnier
Me va comme un gant
Mais un gant sale et mal brodé,
Un peu comme celui d'un gitan
Quant à c'que j'pense de la tendresse,
J'me la fous bien au fond des fesses

Et je joue d'l'accordéon,
Alors que j'trouve que c'est un instrument pour les cons.

Je n'suis pas l'ami du silence
Et encore moins celui du bruit
Les banlieusards en ont d'la chance,
Les campagnards doivent être ravis
Chez moi, y'a une porte qui grince
Et y'a un lit qui pousse des cris

Et moi, qui joue d'l'accordéon,
Alors que j'trouve que c'est un instrument pour les cons.

J'ai vu toutes les dunes de la Creuse,
J'ai vu tous les bistrots à Nantes
Ma vie n'en est pas plus heureuse,
Mon âme n'en est pas plus contente
Un jour, c'est sûr, je l'ai promis,
Je trahirai tous mes amis

Et je jouerai d'l'accordéon,
Alors que j'trouve que c'est un instrument pour les cons.

J'ai tout raté dans cette vie
Et je tremble près de Paris
C'est pas de froid, oh non, pardi !
C'est le remord qui me pourrit
Et c'est d'injure en imposture,
J'ai jamais mis les points sur les i

Et je n'joue que d'l'accordéon,
alors que j'trouve que c'est un instrument pour les ...