Igihozo

Les Benimpuhwe, Camille Simeray et les Ogres
[Traditionnel]

Ne pleure pas, mon joli bébé.
Ne pleure pas, non, ne pleure pas.


Mazi yo ku iteke nkwihoreze
Juru ry’abakobwa iyo wihoreye


Ne pleure pas, mon joli bébé.
Je t’emmcnerai dans la verte vallée.


Nzakujyana no mu mataba amwe
Ne pleure pas, non, ne pleure pas.
Ateze adatemba yo kuri Ngoma
Nkwihoreze mazi ya teke


Nzagushyira Rutabayiru umuhungu
Ne pleure pas, mon joli bébé
W’ manzi aze akumporeze
Je t’emmcnerai par-delr les vallées
Nkwihoreze mazi ya teke


Nzagushyira Songa ya Rutinywa
Je t’emmcnerai
Ruboneza mu izamu aze akumporeze
Tes larmes sont comme la rosée
Nkwihoreze mazi ya teke


Ruti rubasumba aze akwihoreze
Juru ry’abahungu aze akwihoreze
Eloigne ton chagrin, bébé
Nkwihoreze mazi ya teke
Ne pleure pas, non, ne pleure pas.


Mazi yo ku iteke ntukarire
Je t’emmcnerai
Tetero ry’abakobwa iyo wihoreye
L’eau de la rosée
Nkwihoreze mazi ya teke
Ne pleure pas




Traduction :


Eau de la rosée, je te berce.
Firmament des filles, calme-toi.
Je te berce, Eau de la rosée.
Je t’amènerai sur les plateaux,
les plateaux plats de Ngoma
Je te berce, Eau de la rosée.
Je t’offrirai à Rutabayiru,
garçon élégant qui te consolera.
Je te berce, Eau de la rosée.
Je te présenterai à Songa de Rutinywa,
le buteur adroit te consolera.
Je te berce, Eau de la rosée.
Ruti, le meilleur, te bercera.
Le Firmament des garçons te bercera.
Je te berce, Eau de la rosée.
Eau de la rosée, ne pleure jamais.
Laisse-toi choyer par les jeunes femmes.
Je te berce, Eau de la rosée.