Pile ou face

Gabriel Yacoub et les Ogres
[Gabriel Yacoub]

Pile ou face ?
Face, on reste, pile, on se casse
Pile ou face ?
On restera si c’est face
Pile ou face ?
Si on part, ça sera bien
Pile ou face ?
On se débrouillera bien


Face ou pile ?
Pile, on met les souliers bleus
Face ou pile ?
Ou les rouges, si on veut
Face ou pile ?
Face, aux pieds, on ne met rien
Face ou pile ?
Il fera le temps qui vient,
on se débrouillera bien


Pile ou face ?
Pile, on prend des provisions
Pile ou face ?
Et des sandwichs au jambon
Pile ou face ?
Face, on n’emportera rien
Pile ou face ?
Ni même un morceau de pain
pour déjeuner le matin,
on se débrouillera bien.


Face ou pile ?
Un fromage aux cornichons
Face ou pile ?
Du gâteau et des bonbons
Face ou pile ?
Si face, ni bout, ni brin
Face ou pile ?
Ni noix, ni même noisette,
pas de gaufre, ni de gaufrette,
on n’en aura pas besoin,
on se débrouillera bien.


Pile ou face ?
Laisser là les souvenirs
Pile ou face ?
Qui empêchent de partir
Pile ou face ?
Face, on n’embarquera rien
Pile ou face ?
Rien de rien dans nos bagages,
qu’on remplira au passage
des bruits et du paysage
qu’on trouvera en chemin.
On se débrouillera bien


Face ou pile ?
On part pour une aventure
Face ou pile ?
De retouches et de ratures
Face ou pile ?
Sur ces petits trois fois rien
Face ou pile ?
Bêtises qui embarrassent,
quoi qu’on dise et quoi qu’on fasse,
pour qu’au terminus ils fassent
une toute petite place
à la chance et au destin,
on se débrouillera bien


Pile ou face ?
À ce jeu, qui gagne ou perd ?
Pile ou face ?
On sait bien ce qu’on doit faire
Pile ou face ?
Si on reste, ça ne fait rien
Pile ou face ?
Avant de devenir vieux,
rien à perdre ou bien peu,
sinon pour un rêve ou deux,
on fera bien ce qu’on veut
avec les règles du jeu.
On ne regrettera rien.
On se débrouillera bien.


Face ou pile ?
Face, on zone, pile, on se casse
Face ou pile ?
On restera à sa place
Face ou pile ?
Si on trace, ça sera bien
Face ou pile ?
On en parlera demain