Bumbaïa

Les Ogres et les enfants mongols de l’orphelinat d’Oulan-Bator
[Traditionnel / Les Ogres de Barback]

Huuhdiin setghel shig tselmeghen tselmeghen
Mongol Naadmiin tengher dor tengher dor
Dou hougjim douren douren
Doursamjtaya todhon todhon
Dou hougjim douren douren
Doursamjtaya todhon todhon


Boun bayaraa boun bayaraa boun boun bayaraa huu


Le coeur plein de joie, sous les étoiles en fête,
danse Pitt Ocha en chantant à tue-tête.
L’avenir est évident
dans les yeux de nos enfants,
la liberté nous sourit
sous le ciel de Mongolie.


C’est bumbaïa, bumbaïa, bumbaïa, plein de joies !


Danse Pitt Ocha sous les étoiles en fête,
le cœur plein de joie, et plus rien ne l’arrête.
Les enfants font la musique,
le vent souffle la rythmique,
lune et soleil au refrain
Ensemble tapent des mains.


C’est bumbaïa, bumbaïa, bumbaïa, plein de joies !


Huuhdiin setghel shig tselmeghen tselmeghen
Mongol Naadmiin tengher dor tengher dor
Dou hougjim douren douren
Doursamjtaya todhon todhon
Dou hougjim douren douren
Doursamjtaya todhon todhon


Boun bayaraa boun bayaraa boun boun bayaraa huu [ter]




Traduction :


Sous le ciel de Mongol Naadam,
clair comme l’âme de l’enfant,
la musique est en abondance
et remarquablement dans notre souvenir.
La musique est en abondance
et remarquablement dans notre souvenir.


Plein de joies, plein de joies,
Plein, plein de joies ! [ter]