Solène de Grenoble

J'vous l'raconte comme ça
Si j'avais été jolie fille
Tous les grands mecs, tous les beaux gars
J'les aurais pris entre mes quilles
J'aurais fait de mon lit une sorte de banc

Public, où l'on peut s'asseoir pour prendre du bon temps


Car en fait, pour ces beaux gars

La vie est beaucoup trop facile
Suffit qu'ils claquent du doigt

Pour qu'ils attrapent de belles filles
Mais moi qu'on, dans la rue

Ne remarque pas
Mon âme je l'ai perdue

Et mon amour n'en parlons pas


Et si par chance ou par malheur
Quelques hommes ont croqué mon cœur
C'est sans adieux, mais pile à l'heure
Qu'ils ont tout pris de mon bonheur
J'aurais tout fait moi pour eux, moi,

J'aurais fait n'importe quoi, moi,

Mais à faire n'importe quoi

Bah... tous ces hommes ne sont plus là...


Et si je n'peux plus pleurer

Si je n'peux plus rien regarder
Sans que mon cœur ne pense à eux

Que vais-je donc faire de mes yeux ?
Ah, mais si ! Peut-être les vendre

Comme j'ai vendu mes mains
Qui ne faisaient plus qu'attendre

Celui qui jamais ne revient


Ô mon Dieu pardonne moi

Je voudrais être une diablesse
Le peu qu'il reste de ma foi

Je te l'échange contre une caresse
Et mille hommes venus d'ailleurs

Qui se mettent à mes genoux
Et qui ne pensent d'ailleurs

Qu'à se pendre à mon cou


Une diablesse, une traîtresse

La reine de l'adultère

La fille facile aux belles fesses

Peu m'importent les commentaires
Je me couche pour un sou, un poème, un compliment
Je me couche et c'est gratuit et j'y mets tout mon talent


Si je reste une semaine

Deux ou trois heures, deux minutes
Bien avant le premier je t'aime

Je suis déjà comme une pute
À parcourir les trottoirs
A chercher une autre histoire

Qui n'aura d'autre suite

Que mon éternelle fuite


Et si l'autre reste à pleurer

Je n'en suis que plus contente
Moi la vie ne m'a rien donné

J'ai toujours été dans l'attente
C'est une vengeance facile

Je ne pourrais en profiter
Car il n'y a que les belles filles

Qui prennent un cœur pour en jouer


J'adorerais le silence

Je briserais les mots d'amour
Je ferais pour ça, je pense

Bien plus que l'on ne puisse en retour
Et cette chanson qui est un pêché

Je ne la chanterai pas
Elle ne fait que me rappeler

Que j'ai gâché ma vie pour toi...


Mais j'vous l'raconte comme ça

Si j'avais été jolie fille
Mais hélas, je n'le suis pas...
...je n'suis qu'une nonne dans la ville.