Printemps


Ca sent l'printemps et ses couplets
Qu'a jamais trahi son secret
Ca sent les champs verts et fleuris
Quand on retrouve ses amis
Ca sent le retour d'un ami
Qu'était parti chercher l'oubli
D'une fille dont il était morgane


Ca sent les mômes pleins les trottoirs
Qui jouent au foot les genoux en sang
Et qui s'demandent sans croix ni croire
Qu'est ce qui s'ront le prochain printemps


Et ça sent les naissances par ci
Et ça sent les mariages par là
Et le bonheur, c'lui qu'est parti
Et l'autre bonheur c'lui qui r'viendra


Ca sent les nomades en fête
Dans une usine désaffectée
Qui font des rêves et qui s'projettent
Dans l'plus merveilleux des étés


Ca sent la bâche crade et pourrie
D'un pauvre chapiteau en fait
Qui d'un dernier souffle refleurit
Pour quelques lascars qui s'entêtent


Et moi en cette saison, entre hiver et été,

Ca m'revient : ça fait déjà un an qu'tu m'as quitté
Et moi en cette saison, entre hiver et été,

J'me souviens, j'crois qu'je vais avoir du mal à t'oublier