Avril et toi


Il faisait froid ce mois me semble t- il
Tu avais mis ton beau complet habile
Il y avait toi, moi et le mois d’avril
J’avais noté sur mon carnet utile

Le bonheur était au complet,
Une cigarette au matin
Nos cafés doux sur le chevet,
Le reflet de tes yeux châtains


On a peu parlé ce jour il me semble
Pas de quoi romantiser ton ensemble
Que l’on ôtait d’ailleurs très vite ensemble
Pour recouvrir nos corps qui se tremblent


Le bonheur était au complet,
Pas d’avenir, pas de passé
Pas légal pas illégale et
Inégal et inégalé


Te souviens tu cette lumière étrange
La nature recouverte par un ange
Et le silence que peu à peu dérange
Nos souffles de plaisirs qui s’échangent


Le bonheur était au complet,
Un ange qui passe et c’est parfait
Juste nous deux et nos secrets,
Juste nous deux à l’imparfait


C’est vrai ton coeur avait une fière allure
Le mien pressé battait à toute allure
Et le vent fou tapait la mesure
Pour rythmer nos premières aventures

Le bonheur était au complet
Et nos voeux se croyaient malins
De rire au nez du chevet
De notre histoire sans lendemain

Je retournerai à l’aube au mois d’octobre
Me souvenir fébrile du mois d’avril
Dans la nature et ses couleurs sobres
Rire du temps d‘avant, du qu’en est-il


Le bonheur sera incomplet,
J’irais mourir sur le chevet
De notre amour inachevé
Et je pourrais tout oublier

Le bonheur sera incomplet
Alors j’irais tout oublier
De notre amour inachevé
Pendu au dessus du chevet